Header Ads

Breaking News
recent

Les types de maintenance

Les processus de la maintenance industrielle constituent le pilier de la productivité des entreprises. Ainsi, de nombreux types d’opérations de maintenance des systèmes coexistent afin de fournir aux industriels des possibilités d’optimisation de leurs chaînes de production (aéronautique, agroalimentaire, hydraulique, électromécanique, pharmaceutique, électronique, etc.). 

Chaque entreprise définit donc ses besoins en termes de maintenance industrielle et met en place une stratégie de planification. Les principaux types de maintenance industrielle sont : la maintenance corrective, la maintenance préventive, la maintenance prédictive (prévisionnelle), la maintenance préventive systématique et la maintenance préventive conditionnelle. Découvrons ces concepts en détail pour plus d’éclaircissement !
Les types de maintenance
- La maintenance corrective

Comme l’indique son nom, la maintenance corrective vise à diagnostiquer et corriger les défauts de fonctionnement de tout équipement ou ligne de production dès leur apparition. Si la panne qui perturbe le processus de production n’a pas été anticipée par d’autres types de maintenance, comme la maintenance préventive, les techniciens de maintenance industrielle s’occupent de la résolution du problème dès leur survenue. 

Il s’agit ici d’une maintenance préventive non planifiée (sans planning) ou maintenance curative. Ce type de maintenance des installations peut coûter cher aux entreprises. Pour limiter ce coût, les industriels optent pour la maintenance corrective dite palliative, qui consiste à dépanner l’élément en cause du problème par un moindre coût et plus rapidement. Selon le niveau de cette panne, les opérations de maintenances des systèmes peuvent être réalisées par un opérateur (technicien/ technicienne de maintenance, chef d’équipe de maintenance, ingénieur de maintenance, responsable maintenance, etc.) pour améliorer et fluidifier les processus.

- La maintenance préventive
Ce type de maintenance s’applique par les techniciens chargés de la gestion des interventions de maintenance industrielle en amont de toute apparition de panne ou de dysfonctionnement. Elle touche aux pièces détachées, les pièces de rechange aux composants ainsi qu’aux machines et aux équipements de production afin de réduire le risque d’échec ou de défaillance. 

La digitalisation des entreprises industrielles a apporté de nombreuses solutions technologiques permettant aux techniciens d’effectuer, suivre, planifier et assurer la maintenance préventive efficacement pour s’assurer de l’état de fonctionnement des appareils de production.

- La maintenance prédictive

L’émergence des solutions de traitement et d’analyse des données ainsi que de l’intelligence artificielle a permis aux industriels de planifier la gestion de la maintenance prédictive ou prévisionnelle qui se base sur la prédiction des pannes et des dysfonctionnements. 

Dans le secteur industriel, ce type de maintenance 4.0 permet aux entreprises d’anticiper les problèmes en planifiant les actions de maintenance nécessaires basées sur les prédictions. Elle permet ainsi de limiter les dépenses causées par les pannes inattendues et des arrêts, les opérations de dépannage et la perturbation de la production pour assurer le bon fonctionnement des machines.

- La maintenance préventive systématique

Ce type de maintenance préventive se distingue par sa périodicité. Systématique, elle est réalisée par les techniciens à des intervalles de temps bien définis en amont. 

Ce service de maintenance préventive permet ainsi de remplacer les composants et les pièces détachées régulièrement, ce qui améliore la productivité des équipements industriels. Cet entretien préventif repose donc sur une inspection régulière des différents équipements permettant aux techniciens de collecter les informations nécessaires sur les différents composants de la chaîne de production et de prévenir efficacement les pannes et les défaillances.

- La maintenance préventive conditionnelle

La maintenance préventive conditionnelle consiste à surveiller les paramètres et les indicateurs clés du fonctionnement du bien et à mettre en œuvre les actions correctives nécessaires afin d’anticiper toute panne et tout dysfonctionnement. De nombreux outils informatiques permettent d’automatiser ce type de maintenance des équipements (anciens et nouveaux équipements). 

Ainsi, les techniciens peuvent faciliter leur travail en optant pour la digitalisation des processus de maintenance industrielle.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.