Header Ads

Breaking News
recent

Les types des automates programmables

Les types des automates programmables


Il existe deux types d'automate programmable :
  • Le type monobloc
  • Le type modulaire

Automate programmable monobloc


L'automate programmable monobloc possède généralement un nombre d’entrées et de sorties restreint et son jeu d’instructions ne peut être augmenté. Bien qu’il soit parfois possible d’ajouter des extensions d’entrées/sorties, le type monobloc a pour fonction de résoudre des automatismes simples faisant appel à une logique séquentielle et utilisant des informations tout-ou-rien.

Exemple d'un automate programmable monobloc

Automate monobloc
Automate monobloc
  1. Une prise (1) pour raccordement du terminal de programmation.
  2. Un sélecteur pour codage de la fonction base / extension.
  3.  Deux points de réglage analogique.
  4. Une visualisation : des entrées 0 à 8 ou 0 à 13 et sorties de 0 à 6 ou 0 à 9 - de l'etat de l'automate ( RUN, ERR, COM, I/O)
  5. Un raccordement de l’alimentation secteur.
  6. Une alimentation capteur (=24V/150mA) sur modèles alimentés en ~ 100...240V
  7. Un raccordement des capteurs d’entrées.
  8. Un raccordement des préactionneurs de sorties.
  9. Un raccordement extension (extension d'entrées/sorties et/ou extension automate) ou raccordement Modbus esclave.
  10. Un cache amovible pour protection des borniers à vis.

Automate programmable modulaire

Par ailleurs, le type modulaire est adaptable à toutes situations. Selon le besoin, des modules d’entrées/sorties analogiques sont disponibles en plus de modules spécialisés tels : PID, BASIC et Langage C, etc. 

La modularité des Automate Programmables Industrielles API permet un dépannage rapide et une plus grande flexibilité. La figure ci-dessous présente un automate programmable modulaire.

Automate programmable industrielle modulaire
Automate programmable industrielle modulaire

Exemple d'un automate programmable modulaire

Automate modulaire
Automate modulaire

L'automate TSX 37-08 comprend :
  1. Un bac à 3 emplacement
  2. Un bloc de visualisation centralisé.
  3. Une prise terminal repérée TER.
  4. Une trappe d'accès aux bornes d'alimentation
  5. Deux modules à 16 entrées et 12 sorties ( Tout ou Rien) positionnés dans le premier et le deuxième emplacements (positions 1, 2, 3 et 4)
  6. Une trappe d’accès à la pile optionnelle.
  7. Un emplacement disponible.
  8. Un bouton de réinitialisation


Voir aussi cours sur les automates programmables industrielles

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.